Mercredi  30 Radjab 1438  -  26 avril 2017
  Accueil > Sétif profond
Forte explosion dans un immeuble à Bouandas
dimanche 25 décembre 2016, écrit par : Boutebna N.

Une forte explosion vraisemblablement due à une fuite du gaz dans un immeuble à Isaateten, commune de Bouandas (Nord de Sétif), a fait dimanche au moins 6 blessés, dont un dans un état grave.

L’explosion s’est produite la matinée dans un immeuble appartement à 4 familles. Les services de la protection civile exploraient toujours les décombres de cet immeuble qui s’est en partie effondré, à la recherche d’éventuelles victimes.

شهدت قرية "إيزعطوطن" ببلدية بوعنداس شمال غرب ولاية سطيف صبيحة هذا اليوم 25 ديسمبر 2016، حادث انفجار للغاز الطبيعي داخل منزل أحد المواطنين، مما تسبب في إصابة صاحبه البالغ من العمر 67 سنة بحروق في الوجه والاطراف حيث وجد مرميا خارج البناية من أثر الأنفجار رفقة زوجته (60 سنة) التي أصيبت بذعر كبير وصعوبة في التنفس رفقة أربع نساء أخريات كانت في الطابق العلوي الذي انهارت أرضيته فوقعن في الأسفل، كما تسبب هذا الانفجار كذلك في أضرار جسيمة في بنايات ملك أربع عائلات لاسيما في البناية محل الإنفجار التي انهارت جدرانها كليا وكذا سقفها المبني بالإسمنت المسلح والبناية المجاورة لها مسكن فردي المتكون من طابقين ودرجة أقل في البناية الرابعة الوقعة على جانبها الأيسر، لأجل ذلك تدخلت الوحدة الثانوية للحماية المدنية بوعنداس ومصالح سونلغاز، مصالح الدرك الوطني ومصالح البلدية، التي لاتزال في عين المكان لضمان حماية محيط الحادث.

5 commentaire(s) publié(s)
fathi el gendarmi :

salem a tous des personnes des familles venant des fins fonds de nos douars occupent des appartements tout conforts sans connaitre le minimum de prévention pour l éléctricite allumé avec une gaziniére dont le débit de gaz est en continu qui est suivi d une catastrophe éxplosive quel peuple primitif Allah yaharmoum

Commentaire n°270136 :

S’agit-il d’Isaateten et non Izaatouten, comme indiqué ? d° pour Bouandes au lieu de Bouandas ?
Merci de rectifier le cas échéant.

man19 :

Voilà quand on veut absolument apporter le gaz à des gens qui n’en ont pas l’habitude. Qu’on enseigne d’abord à ces villageois les règles d’utilisation, d’entretien et de sécurité des outils modernes avant de passer à la pratique.

aghilas-kosseila :

azul fellawen , n’tsarem qu’il n’y a pas de morts ou de blessés ,ces choses pareilles arrivent partout meme dans des grandes villes ou il y a soit disant des quartiers huppés ,meme ailleurs a travers le monde , des appareils non conformes ,baisse de vigilance ,non installation de detecteurs,les canalisations non conforme emportent chaque année tant de drames ,endeuillent toutes les familles d’algerie dans toutes les couches de la societé....pour rappel a certains aigris que les citadins ou villages de bouandes et de la region connaissent bien le confort des maisons en dur ,durable depuis la nuit des temps ,contrairement a un douar qui veut dire des tentes nomades en cercles c’est l’equivalent d’USUN en tamazight ,venus fraichement iyrawen ou du sahara qui n’arrivent pas a s’adapter aux conditions de froid c’est la ou l’on constate des grands dégats... l’epoque ou ait-abbess dans le nord avaient des sanitaires ,les aguellid ou roi d’europe ou d’europe utilisaient des sauts....que dire des autres ! tanemirt ar timlillit.

aghilas-kosseila :

azul fellawen, hamdoullah il n’a pas eu de morts ,un bon retablissement aux blessés ,chaque hiver a malheureusement son lot de morts qui endeuillent les algeriens (nes) de toutes les choses de la societé ,meme dans les villes ou quartiers les plus huppés ,surement une baisse de vigilance ,des appareils non conformes ,des installations non conformes ,la non verification par la solnelgaz ,non installations de detecteurs....etc. et le risque zero n’a jamais existé. et pourtant les citadins de bouandes ou de la region sont la depuis les temps les plus reculés ,ils ont apprivoisés takintoucht et le froid depuis la nuit des temps ,des villages en pierre dure ,bien isolé par des materiaux locaux...pour rappel a certains aigris ,lorsque ils utilisaient les sanitaires ,les aguellid ou rois de france utilisaient des sauts...le mot douar ,un cercle de tente utilisé par les inmiden ou nomades ,a son equivalent USUN en tamazight en general venus d’AYRAWEN OU SAHARA ,trouvent des difficultes a s’adapter au dur , aprés le départ des français...c’est la ou l’on constate les grands drames...pour ce drame de bouandes certainement nos services de securité sans aucun doute au travail acharné pour mettre la lummiere sur cette affaire...d’ou proviennent les fuites ! tanemirt ar timlillit

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles