Accueil > Culture
Festival culturel « lire en fête » du 20 au 26 mars 2017
lundi 20 mars 2017, écrit par : Boutebna N.

Un riche programme culturel est proposé aux enfants du 20 au 26 mars 2017 à la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif.

Cette manifestation culturelle est consacrée à la promotion de la lecture publique, à travers la mise en place d’un programme visant à stimuler l’acte de lire.

7 commentaire(s) publié(s)
Observateur :

Bonsoir à toutes et à tous ! On invite les enfants à faire de la lecture alors qu’ils ne savent ni lire en arabe ni en français ! Voilà malheureusement ce que produit notre école : des analphabètes. C’est vraiment triste.

merouche charaf éddine :

salam oualikoum-a quand une grande bibliothéque publique modérne au centre ville de sétif ouvert a tout le monde sa n’éxiste pas sétif dans une veille maison ou un batiments qui ne sert a rien le réabiliter .il y a que les univerciter qui sont doter de bibliothéque.

merouche charaf éddine :

salam oualikoum- pourqoi pas transformer la maison des association qui et fermer depuit les années 80 a sétif en algérie en bibliothéque.

Aïssa :

EXCELLENT ! ! ! BRAVO et MERCI, pour cette belle initiative, à reproduire régulièrement.Salam.

Djafari :

J’ignore la fréquence annuelle de cette manifestation. Si c’est une semaine par an, c’est très insuffisant. D’autre part, existe- il d’autres initiatives pour inciter les jeunes et les adultes à lire, En commençant par mettre dans chaque quartier un panneau indiquant la direction de la Bibliothèque ou en implantant sur place une annexe de celle-ci et malgré le fait qu’internet soit la plus grande bibliothèque du monde ?

Noor :

رجعت الى بلدي زائرا فوجدت أن المدينة توسعت بنيانها وضاقت طرقها ورحت أجول ومررت بمطعم وتذكرت أن هذا المكان كان يوما مكتبة أزورها لقرائة بعض الكتب فقلت في نفسي ما بال القوم توسعت كروشهم وتقلصت عقولهم فاستبدلوا الذي هو خير بالذي هو أدنى فأبدل الله حالهم من طلاب علم الى طلاب خبز وأصبح بائع الفطاير يتقاضى ضعف المعلم , وساد الجهل وأفرخ الفساد وإنحرف الشباب وإستغنى المجتمع عن العلم والعلماء بالرقص و الكرة والغناء , فعرفت أن الأمة ماضية الى حتفها إن لن يتدارك القوم حجم المأساة ويرتفعوا الى همة إبن باديس فيعلو العلم والعلماء ويبنى الإنسان . فنحن بالعقل إنسان وبالكرش حيوان فأولى أن نغذي ما ننتفع به وننفع لا ما ما يذهب الى المستنقع, فأعدوا عدة المستقبل أيها الشباب فوالله لا خلاص ولا مناص إلا بالقراءة و الكتاب.

Commentaire n°272517 :

@ noor jais lu ton commentaire avec les larmes au yeux tes paroles sont de la hikma a mon époque ont aimé la lecture la poésie aujourd’hui c’est remplacé par facebook et tout le reste de conneries (BARAKALAHOUFIK pour ce rappel )

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles