Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus  
  Accueil > Sétif profond >

Une manifestation des retraités et des radiés de l’ANP réprimée

mardi 13 juin 2017, écrit par : Boutebna N.

De violents affrontements ont opposé des retraités et radiés des rangs de l’Armée nationale populaire (ANP), ayant servi durant la décennie noire, aux forces de sécurité hier lundi à Sétif. Sortis pour protester contre l’arrestation de leur leader Hassani Ammar, alias Ammar El-Biri, ces anciens de l’armée ont été violement réprimés.

Ces anciens de l’ANP sont sortis hier dans la ville de Sétif pour protester contre l’arrestation de Hassani Ammar, alias Ammar El-Biri le leader du mouvement de protestation mené par les retraités et radiés de l’ANP depuis maintenant plusieurs années réclamant une révision de leur statut et une revalorisation de leurs conditions sociales.

Des sources locales ont affirmé que la manifestation a été violemment réprimée par les forces de sécurité ayant usé de balles en caoutchouc et de bombes lacrymogènes pour disperser les protestataires.

Sur les réseaux sociaux, des photos ont été publiés mettant en scène ces affrontements. Les images montraient également des lésions chez plusieurs de ces protestataires provoquées par l’usage des balles en caoutchouc.

Source : Algérie Focus

21 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°274094 :
Ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient....La potence !
Indignation :
Le problème, c’est que nous avons un pouvoir ignoble récurent qui prends l’algérie en otage depuis l’indépendance. il faut que le rnd et le fln dégagent pour ceder la place à des jeunes (Comme dans la France, l’Italie, la Grèce, etc..). Les corps de sécurité font que servir ce médiocre pouvoir. Lors de la marche des policiers sur hydra le pouvoir a fait appel à des militaires pour les tabasser. Aujourd’hui ce sont les policiers qui tabassent les anciens qui ont fait le sale boulot pendant la décenie noire, les policiers se calfeutraient dans les commissariats et leurs domiciles. Ces policiers seront traités de la même manière s’ils oseront un jour de manifester. Il faut condamner la violence quel que se soit sa nature mais il faut aussi écouter les citoyens et engager la recherche des solutions pacifiques uniquement pour le profit des citoyens sinon le pouvoir incapable devra dégager. L’Algérie n’est pas une propriété du FLN ou du RND ni du clan (...)
hogra :
djazair hora dimocratia djazair hora dimocratia djazair hora dimocratia
KHELIFA ALBEURRI :
Salama alaikoum, Démocratique et Populaire..... En Octobre 1988, ils avaient tirés à balles réelles sur le PEUPLE !..... Nous sommes maudits !!!
Amine le patriote :
Quelle frustration de voir les hommes qui ont sacrifiés leurs vie lors de la décennie noire pour défendre leur patrie contre les terroristes matraqués par les forces sécuritaires pourtant leurs revendication est légitimes mais il s’est avéré que la tutelle opte toujours pour l’ingratitude quand il s’agit d’une affaire nationale Quelle déshonneur pour les policiers qui ont participés à cet acte vil et rabaissant aux bon yeux de leurs responsables
algerie_wakfine :
C’EST DU DEJA VUE les Algériens battus, torturés, emprisonnés, mal traités, des lois baffoués ... =========== La décennie noire est encore fraiche dans la mémoire collective du peuple, les blessures encore ouvertes, enquetes baffoués, criminels relaxés, innocents emprisonnés.. responsables de la tragédie promus aux plus hauts postes de responsabilités... ============= ainsi s’en vont les pays sous dictatures 900 milliards de dollars : volés, détournés, ou gaspillés. Pour ne pas passer par les tribunaux, La seule voie pour les dictateurs Algérien est la repression - torture et manipulation - désinformation. ======== LA SEULE SOLUTION AU PEUPLE EST L’UNION, L’ORGANISATION ET SOLIDARITÉ...POUR AVOIR SES DROITS. tel la confederation des syndicats...il faudra créer une confédérations de défense des droits du peuple . Par la suite s’il y aura manifestation , il faut bien la preparer : en nombre et en moyens de pressions, suivis et encadrement. ==== DICTATURES MILITAIRES = LES MEILLEURS (...)
merouche charaf éddine :
salam oualikoum-le droit a maniféster pasifiquement et structuré et organiser en algérie démocratique et populaire. mois je suis venu a sétif en algérie un été et il y a une maniféstations des commérçant sétifiens pour faire partir les vendeur a la sauvette sous les portique dans le calme au centre ville les pouvoirs publique n’ont pas fait usage de la force c’est n’importe qoi si c’est personne et leur représentant ne sont pas resu par le maire ni le walie ou faire appelle a l’ugta et autre associations si elle éxiste pour faire valoir leur droit.
cosinus :
Ce peuple a été pourri par le social. Des gens qui n’ont rien fait tout au long de leurs vies profitent de ce système qui offre un appartement, des études gratuites, un ticket de restaurant universitaire à 1,20DA et une chambre U à 30 D.A, une médecine faussement gratuite etc... Je ne suis pas dupe s’ils l’ont fait c’est qu’en haut du système ils ont en profité pour amasser des fortunes colossales. Acheter des biens de l’état à 30000 DA à Alger ou ailleurs et les revendre à des milliards. En une opération (une journée) il gagne ce qu’un cadre honnête mettra plus 500 ans à gagner. C’est normal que maintenant tout le monde réclame des droits sans jamais parler de devoirs.Ils ont biberonné ce peuple pour rester au pouvoir, maintenant que le lait commence à manquer le bébé commence à chialer c’est le résultat d’une politique aveugle qui nous mènera immanquablement droit au mur sauf un miracle !!Alors Eux ils prendront leurs clics et clacs et partiront à Paris, Genève etc... et nous laisseront nous dévorer entre (...)
elhadi :
Un peu de respect pour ces gens.Ils ont fait ce qu’ils devaient faire au moment ou le pays avait besoin d’eux.Au moins discuter avec eux et essayer de trouver une solution à leurs problemes.
moussahad :
salem aleykoum si doumage nous anciens djounoud d etre frappi par bouliciya hna ossi kouna fi daoula pour protigi el bled des khoanji sivage et toueurs
Commentaire n°274108 :
Je connais un jeune homme né en 1995 qui a signé un contrat de quatre ans avec l’ANP, en tant que soldat dans, la défense aérienne du territoire. Au bout de presque deux ans, il est atteint d’une maladie pulmonaire. Suite à quoi il est radié des rangs de l’ANP par une commission avec un taux d’invalidité de 30 %, tout en précisant que son invalidité n’est pas due à l’exercice de sa fonction. Autrement dit qu’il n’a pas droit, ni à une couverture sociale, ni à aucune pension aussi minime soit-elle. Sans être spécialiste dans la matière, je pense qu’il est injuste que ce jeune homme soit livré à lui-même sans aucun droit. Il parait que des dizaines de milliers de jeunes algériens sont dans la même situation que lui. Que faire ? Le recours à la violence n’est pas la bonne solution, que cela soit de la part des manifestants, ou des forces de sécurités. La bonne solution est dans la JUSTICE au sens plein du (...)
Aïssa :
Quelle ingratitude envers ceux qui se sont battus pendant les années noires ! Et quelle drôle de démocratie a été installé en Algérie depuis l’Indépendance : TOUJOURS PLUS DE RÉPRESSION, ça va finir pas éclater, et ça fera dégager tous ces dirigeants vieux, mais surtout très corrompus. Salam.
yanis :
je suis si triste ce sont ces gens là qu on trouvait dans les barrages dans les années 90 quand on se rendait à l université ce sont ces jeunes là qui par le froid la neige étaient dehors les traiter de la sorte c est ignoble en tous les cas mon fils ne fera jamais son service militaire promis juré wallah
Contre la Hogra :
Avec un pouvoir des incompétents, L’émeute est devenue l’unique langage entre société et pouvoir. Le pouvoir est ingrat envers ces gens qui étaient pauvres et se sont sacrifiés de faire du sale boulot dans la décénnie noire. Les experiences du printemps 1980 et de la décennie noire n’ont servi à rien, le pouvoir utilise la hogra que de la négociation. S’il y’aura une dégénérescence de la violence, l’Algérie avec ses différentes éthenies descendera en enfer et ça sera la Lybie/Syrie puissance 10. Pourquoi tabasser des gens agés et pacifiques en plein ramadhan et utiliser les balles en caoutchoc si ce n’est pas de la sauvagerie des responsables de ce drame. cela me fait penser à un autre 8 mai 1945 ou la repression des sionistes envers les palestiniens en plein mois de (...)
atakou ALLAH :
Ki sidi Ki jwado. Chaab hagar ila man rahima rabi. J’ai goûter al hogra dans le corps douanier (1989-1998). Kanou rbob ila man rahima rabi. Le 31 octobre 1994 on m’a désigner pour faire la permanence tout seul et surveiller les locaux administratives tout seul pourtant tout les autres corps de sécurité ont été en état d’alerte et la surveillance était plus que renforcés . Ils voulaient ma mort mais sl hamdoulillah ,allah qui décide . Une bande de mafioso ppolitico-financiere qui profitent de la richesse du peuple . La conclusion ,les gens qui ont souffert de la décennie noire ou plus simplement de cette junte militaire ont été soit liquider soit poussés vers l’exil soit marginalisés et rendus fous. ALLAH la trabah al hagara
mami :
Faites comme moi ! Toujours du bon cote. Je profite du système et des logements de l,etat et en plus je vote secrètement pour l,opposition. Mais c,est mes amis du fon qui gagne toujours je dis vive la démocratie populaire socialiste (qui se traduis en lznguage populaire zlgrrien par ,, dictature,, )
maga :
Si rien n’est fait pour changer les choses dans ce pays, dans quelques années ces policiers matraqueurs vont sortir dans les rues pour réclamer leurs droits, et devinez quoi ! D’autres policier plus jeunes vont les accueillier à coups de matraques. A méditer !
Ithran :
Cosinus, ce que vous avez écrit est la triste réalité de ce système pourri, s’il y a bien des gens qui gagnent leur vie à la sueur de leur front, nombreux malheureusement ne vivent que par des moyens que la morale répugne.
C4CF/P4CF :
Tyranny is cruel, unreasonable, arbitrary use of power or control. Tyrannie Gouvernement despotique et cruel. Sous d’autres cieux, l’experience de Wako 1993 a été retenue, il y’en a maintenant des milices pour stopper la tyrannie. la dernière était pour the Oregon standoff(voir youtube)
contre al hogra :
@monsieur mami Moi personnellement je ne peux pas faire comme toi par mes principe et ma foi et mon éducation . Je ne vend pas mes principe pour n’importe quelle raison .
Staifohor :
Saha ftorkom ! Malheureusement cela est devevu monnaie courante fi bledna, clairement l Ess ne part pas dans les meilleurs dispositions pour le match demain ... Inchallah kheir ou 3awda mine bologhine bi el tahahoul !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles