Accueil > Evénements >

L’université de Sétif honore le professeur Noureddine MELIKCHI

lundi 23 avril 2018, écrit par : Hamoud ZITOUNI

A l’occasion de la tenue à El Eulma des 19emes journées médico chirurgicales, l’université de Sétif a honoré ce jeudi 5 avril 2018 l’éminent professeur Noureddine MELIKECHI.

Ce brillant chercheur en physique atomique installé aux USA, auteur de 125 publications scientifiques et de 14 brevets est connu surtout pour avoir fait partie de l’équipe de la NASA qui a conçu et réalisé le robot « Curiosity » envoyé sur la planète Mars le 6 mars 2012.

Cet engin spatial avait pour but de connaître le potentiel biologique de cette planète. Pour ce travail prodigieux qu’il continue de mener pour le compte de la NASA, l’éminent chercheur a déjà reçu les félicitations du Congrès américain ainsi que des titres honorifiques d’institutions des USA. Les résultats des recherches du professeur MELIKECHI conduisent à de nombreuses applications de pointe dans le domaine de la médecine et plus particulièrement dans la détection précoce de cancer épithélial de l’ovaire et de la prostate. C’était, en fait, l’objet de sa conférence devant un parterre d’ universitaires assemblés en cette occasion. Rappelons, qu’avant d’accéder à ce haut niveau scientifique et à l’instar d’autres éminences scientifiques algériennes, ce professeur natif de la wilaya de Boumerdès a fait ses classes dans l’école et l’université algériennes des années 60 et 70 au terme desquelles il obtint un DES en physique. Il continuera ses études de post-graduation en Grande Bretagne avant d’entreprendre son « rêve américain » qu’il concrétisera avec brio. Bravo monsieur le professeur. Votre honorable parcours scientifique ainsi que celui de bien d’autres Algériens fera sans nul doute des émules parmi la jeune génération.


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
merouche charaf éddine :
salam oualikoum -il travaille a la nasa au usa mais il ne peut rien faire en algérie avec c’est idio du gouvernement d’alger alors quil a beaucoup de personne comme lui au usa qui pourait aider leur pays si des projets intéresant et qui raporte beaucoup d’argents vener a germer tel que la réabilitation de la piste de fuser d’ Hammaguir pour envoyer des satélite avec la construction d’une base de vie a coter comme a l’époque ou les français envoyer des satélite astérix et la fuser diamant 1967 sans avoir a faire de grosse dépense a l’identique mais modérne en colaboration avec l’asal agence spatiale algérienne et La coopération bilatérale http://www.asal.dz/cooperationb.php.vidéo https://www.youtube.com/watch?v=flu2FX-7050
Commentaire n°280080 :
Le professeur Melikchi est un enfant de l’Algérie indépendante et de son école et université qui pouvaient rivaliser avec les meilleures ; la preuve en est la réussite du professeur Melikchi. Mais c’était une autre époque (années 60-70), c’était avant le wahabisme ,le salafisme et les frères musulmans. Si le professeur Melikchi était né dans les années 80-90, il ne serait pas à la Nasa puisqu’il serait convaincu que la terre est plate d’après le grand savant wahabite elbaz, Pleure mon pays, tes meilleurs enfants sont partis.
simple d’esprit :
En premier lieu,je désire vous offrir mes plus sincères félicitations et de vos chaleureuses paroles de bienvenue,je vous complimente pour le symbole de dépassement de soi que cela représente,nous donner par votre exemple,nous vous connaissons,Monsieur,et nous savons que votre savoir n’est pas due au hasard, le fruit,de recherche,d’efforts continus et répétés, Merci, Monsieur. l’ambassadeur
salah :
C’est vrai ? Difficile à croire, Algérien chercheur à la NASA ! Que fait t il à El eulma ?
Commentaire n°280083 :
Bonjour, tous mes chaleureux hommages aux hommes de science. Il est quand même dommage que de telles reconnaissances se fassent à leur fin de vie.
fier de moi :
le mec est aux USA , travaille pour les USA wehna wech dez’na toh’na.....On va me traiter de tous noms ,ignare et j’en passe mais .....je ne connais la brosse et le paillassonisme....
Hakim :
En Algerie on a fait retour au moyen age, en parle seleument de Hallal , Haram , Makrouh, je vous invite à lire Monsieur Amin Zaoui sur Liberté d’Algerie.
Tyrageosaure :
S’il était resté en Algérie, notre pays serait maintenant à la pointe de la technologie nucléaire et de la conquête spatiale. Non ! Je dois arrêter de dire des idioties ! Je vous laisse le soin d’imaginer ce qu’il serait devenu si au lieu d’émigrer aux Etats-Unis, il serait resté en Algérie !
témoin :
Les professeurs Noureddine Melikechi, Belgacem Haba, Kamal Toumi et beaucoup d’autres, font partie de la génération , de l’âge d’or de l’enseignement algérien. Bien sûr , c’était évident qu’ils ne pouvaient que briller , là ou ils allaient, dans les universités et grandes écoles, à travers la planète. Faut-il rappeler que les chercheurs chinois et indiens, de la Silicon Valley , qui ont regagné leur pays, car devenu plus attractifs, sont remplacés par beaucoup de chercheurs algériens. Le professeur Belgacem Haba , l’homme aux mille brevets d’inventions , disait l’autre jour que sa satisfaction ne peut être complète que s’il arrivera à réaliser quelque chose de bien , pour son peuple et patrie. Aura-t-il la chance de réaliser son rêve, au moment où, toute notre jeunesse compétente ( ou presque) , ne cherche qu’à quitter le pays, car convaincue qu’elle ne peut pas évoluer, dans son pays… Triste (...)
Djafari :
Ce ne sont pas tant les Cerveaux qui manquent sous le beau ciel d’ Algérie. Plus nombreux encore sont ceux qui empêchent les étoiles de briller.
AZED :
salem, Bonjour à tous, Avant de commencer mon petit commentaire je voudrais juste signaler les deux commentaires qui parlent de wahabism, frères musulmans, Hallal....et leur dire pourrez-vous nos montrer le lien avec vos propos qui propagent la haine avec ces respectables professeurs. soyez constructifs dans vos commentaires et surtout garder en ligne de mire le contexte du sujet. félicitations à nos professeurs et au futures chercheurs que j’espère réintégreront le pays et auront la considération que de leurs pays adoptifs.
HED :
L’honneur revient à l’arabe qui a inventé la métallurgie pour aller sur mars, et quel manque de respect pour cette invention qui apparemment n’est pas prise au sérieux en Algérie. Noureddine Melikchi n’a fait qu’utiliser des inventions qui n’ont pas reçues le même honneur que lui. Donc respect et honneur avant tout pour les inventions passées.
Commentaire n°280125 :
On remerciera l’Algérie qui a toujours garantie la gratuité des universités,le parcours de cet homme de recherche a commencé en Algérie ,et a fini dans des contrées lointaines ,au USA ,les jeunes s’endettent à vie pour pouvoir étudier,monsieur n’oubliez pas votre pays,revenez chez vous ,leurs Dollars ne vaudront plus rien d’ici peu de temps ,enrichissez votre pays par votre savoir,personne n’est allé sur la lune ,ni mars d’ailleurs ,et la terre est plate et c’est le soleil et la lune qui tournent autour de la terre !! https: //www.youtube.com/watch?v=Bynm5naiWLE .
brahim :
تهانينا الحارة لهذا الجزائري الفذ الذي نال أعلى وأسمى الدرجات العلمية في الخارج وهو عينة عن أبناء الجزائر الأفذاذ الذين أبدعوا في المجالات العلمية وغيرها، والذين نعلم أنهم لو بقوا في هذا المحيط الرديئ والبائس والقاتل لأي طموح، فإنهم حتما لاستسلموا ولما وصلوا إلى ما وصلوا إليه، أدعو البروفيسور لزيارة أي جامعة جزائرية وسوف يرى العجب العجاب (وهو يعلم ذلك لأنه هرب بجلده من هذه الرداءة)، وكعينة فقط عن الرداءة فإذا أراد أي باحث في الجزائر أن ينشر مقال علمي أو المشاركة في ملتقى علمي فعليه بالاتصال بفلان وفلان (المعريفة) من أجل النشر أو المشاركة العلمية؛ وحتى ولو كانت مشاركته أو مقاله لا يتوفر على الأصول العلمية والمنهجية المطلوبة. ...،
azzeddine :
Oui hélas certains sont tellement allergique à L iSLAM qui fait partie de l âme de chaque musulmans quoiqu on puisse dire Quant à ce professeur bravo ! ALAH nawrk L état doit investir plus dans ce domaine et avec cet élit et non avec le foot ou autres ..

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus