Accueil > Evénements >

Décès du wali de Mila, Ahmed Zineddine Ahmouda, ex-SG de la wilaya de Sétif

lundi 10 septembre 2018, écrit par : Boutebna N.

Le wali de la wilaya de Mila, Ahmed Zineddine Ahmouda est décédé dimanche soir au centre hospitalo-universitaire de Constantine, CHU-Benbadis, a appris l’APS, auprès d’une source hospitalière.

M.Ahmouda, âgé de 60 ans, a été admis d’urgence en fin d’après-midi pour un malaise cardiaque, a indiqué la même source.

Ahmed Zineddine Ahmouda, originaire de la wilaya d’Annaba était promu de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et avait occupé plusieurs postes de responsabilité, dont celui de secrétaire général (SG) au niveau de la wilaya de Sétif avant d’être désigné, en juillet 2017, à la tête de l’exécutif dans la wilaya de Mila.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°282272 :
Mes sincères condoléances vont à sa famille et à la famille de Zitouni aka Latwist et a tous los pobres de la tierra qui meurent dans l’indifférence totale.
Commentaire n°282273 :
Allah yarhamhoum Rest In Peace
Commentaire n°282276 :
Rhabiller yahmo
labo25 :
mes condoleances, il ne fallait pas somatiser.🕵️‍♂️🕴.
Pays de mafia :
Je l’ai connu à sétif. C’est un brave et honnête homme. Les honnêtes hommes des collectivités locales (walis, chefs de daïra ou directeurs d’exécutif) meurent toujours par crise cardiaque. Cela pose plusieurs interrogations ? Une règle générale : Tout homme d’Etat, intègre et honnête qui ne démissionnera pas de ce système corrompu basé sur le clientélisme, le régionalisme, le culte de la personnalité, la médiocrité, …., finira par mourir par crise cardiaque. Les exemples sont plusieurs : L’ex Wali d’Annaba ( Mohamed Mounib Sendid), l’Ex chef de daïra de Sétif (Mohamed Taleb), le chef de daira de Chemini (Saâdoune Ounis), le chef de daira de Sebdou (Fouatih Abderrahmane Lakhdar), ..., la liste est longue. انا لله وانا اليه راجعون ﺍﻟﻠﻬﻢ ﺍﻏﻔﺮ له ﻭﺍﺭﺣمه ﻭعافه وﺍعف عنه ﺍﻟﻠﻬﻢ ﺍﻛﺮﻡ ﻧﺰوله ﻭﻭﺳﻊ ﻣﺪﺧله ﻭﺑﺪّله ﺩﺍﺭﺍً ﺧﻴﺮﺍً ﻣﻦ ﺩﺍﺭه ﻭﺃﻫﻼً ﺧﻴﺮﺍً ﻣﻦ (...)
Commentaire n°282280 :
Rabi yarahmou c’était un chic type et trés sociables.
KAMAL :
ALLAH YARHAMOU C ETAIT UN MONSIEUR TRES SOCIABLE ET DISCRET UN FILS DE FAMILLE EN SA QUALITE DE SG W DE SETIF ET DRAG IL ETAIT SIMPLE ET SYMPA SA PROMOTION COMME WALI ETAIT UN MERITE ADIEU L AMI
ALI :
Pourquoi ils l’ont pas envoyés en France ou à Genève comme certains ????? Rendez l’argent au peuple .....
Djafari :
Qu’Allah le comble de sa Miséricorde, puisque c’était un homme intègre, comme le rappellent la plupart des intervenants.Ce sont de tels hommes (ou femmes) dont l’Algérie devrait faire la promotion afin d’endiguer le flot grandissant de la corruption institutionnelle. Condoléances à sa famille et à ses proches. Inna Lillah Oua Inna Lillahi Radji3oon.
MAMI :
Je salue la mémoire de ce grand personnage qui a su remplir les poches de sa famille et de ses amis. Je me souviens personnellement de ce grand personnage pour avoir bloquer un projet et qui m’a ensuite fait toute les facilités pour quelques sac de monnaie. Je pense à sa famille et ses enfants, qui se retrouvent dans la tristesse de ne plus avoir de distributeur de billet à la maison. Je souhaite le repos auprès de dieu et des anges, mais je lui conseil de ne pas chercher à prendre leur de l’argent, ça ne se fait pas là haut. D’ailleurs la haut tout est gratuit et personne n’a plus que son voisin : pas sur que ce grand homme soit heureux au paradis.
Commentaire n°282339 :
Vu les contradictions opposées, il faut faire des témoinages honnetes et crédibles. A part le respect pour les morts et à defaut d’incinérateur, chacun se termine dans une tombe comme tout le monde. Cela donne à réflichier et la sagesse à ceux qui oublient la fin.
azzeddine :
ALAH yarhmou un brave !
majd :
@Mami Personnellement, je ne connais pas cet homme. mais dans notre relation, on doit prier pour les morts quelque soit leur passé ; mais on vient pas en public régler des comptes et parler du passé des morts. Quelle méchanceté. Rabi yahdik et howa rabi yarhmou wa waghfarlou Cordialement
azzouz/APC :
A MAJD,RABI yahdik enta,notre frère MAMI,n’a fait que raconter son calvaire avec ce responsable et ça se voit il a dit la vérité, c’est un témoignage franc,je le salue personnellement,et il a le droit de ne pas lui pardonner même décédé,je te signale ya MAJD que cette personne en sa qualité de SG de la wilaya de SETIF m’a causé à moi également, un mal terrible,DU DHOLM ,et c’était gratuit de sa part,je ne le lui pardonnerai pas,il m’a engendré un énorme préjudice dans ma carrière professionnelle, heureusement il y a la JUSTICE DIVINE DE NOTRE BON DIEU ,j’ai pu m’en sortir,et mes droits bafoués par ce mécréant m’ont été restitués après avoir vécu un calvaire qui a duré 13 mois,moi et ma petite famille, par correction je m’arreterai là,quant à toi ya MAJD L’EGOISTE,casse-toi et respecte les avis des uns et des autres pour la simple raison que jamais tu ne sentiras et vivras ce que MAMI ET MOI MÊME ONT ENDURÉ avec ce responsable qui se trouve aujourd’hui dans une TOMBE en compagnie de tous ce qu’il a fait dans sa vie,SON (...)
KHELIFA ALBEURRI :
Salama alaikoum, @ Mami… Vous avez donné la rachoua pour votre projet et maintenant vous venez vider votre sale sac… Vous êtes aussi fautif que celui qui a encaissé vos pièces pourries… Systéme pourri et citoyen idem…. Allah yeurfeul lou oua yarahmou
khali :
@khalife en bari:je partage votre mise au point.toutefois en complement à votre post,le genre de minable l’ami que ne respectent même pas les morts et que je qualifie de corrupteur sont les virus qui rangent l’algérie mon beau pays (gloire aux chouhada). Les corrompus n’existeront pas sans le corrupteurs . J’interpelle les services de surete , les chatges fe la lutte contte la corruption , le procureur de la république diligenter une enquête pour identifier ce mami le traduite en justice et le condamner pour le crime qu’il se vante d’avoir commis .
khali :
@ mami : le criminel, l’assassin le meurtrier le violeur finissent toujours par reconnaître leur crime.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus