Ce site utilise des cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérets et pour faciliter la rédaction de vos commentaires et de vos annonces.

Samedi  01 Ramadhane 1438  -  27 mai 2017
  Accueil > Sétif Ville

Boussalem : une vallée irriguée avec les rejets d’égouts de Sétif

lundi 14 mars 2011, écrit par : K. Khaled, mis en ligne par : Boutebna N.

La vallée de Bousselem qui se situe à la périphérie immédiate de la ville de Sétif est carrément irriguée avec les rejets des égouts la ville de Sétif au vu de tout le monde. 

En effet, beaucoup de regards de visites ont été obstrués pour détourner les eaux usées vers les champs.

Des conduites ont été aménagées à l’intérieur même de ces regards comme le montre la vidéo de ce jour , lundi 14 mars vers 18h.

L’office de l’assainissement et les services compétents de l’APC doivent inspecter plus souvent leurs réseaux pour débusquer les criminels sans fois ni lois qui empoisonnent la vie d’innocents citoyens

13 commentaire(s) publié(s)
realiste :

si seulement monsieur le wali de setif a l’idée de construire un parc (c’est pas le parc d’attraction) pour des pique-nique un endroit calme ou les gens vont se sauver des bruit des machine le weekend ou ils peuvent faire du footing avec un grand lac artificiel c’est difficile ca ?? ca va aider a civiliser les gens les aider a se détendre pour aller au travaille en bon moral et tous les travaux vont être presque parfaites .........hhh mais la réalité c’est qu’on préfère poser une statue d’un lotus (fleur indienne des bouddhiste)devant la wilaya 1erement trop cherre 2ement elle ne représente rien pour notre peuple 3ement elle nécessite une grande térace avec des banc 4ement ces projecteurs qui dérangent les conducteurs ...la hante ..... ya pas seulement bousaleme qui est pollué ya la foret de znedya aussi......... si on est intelligents ca va être une ville colossale dans les yeux des étranger c’est difficile ca ???? nn on prefere donne de l’argent a l’ESS hhh et la chose qui fait rigoler c’est que les gens adore ca et aiment tellement l’ESS alors qu’il ya beaucoup de chose qui manque ........

el marlouth :

ahhhh bousselam , les souvenirs d’enfance . C’était très propre avec des aires de jeux des stades vraiment. vraiment un "jardin" a européennes après dans les années 90 ça commence a se dégradé et maintenant ça ressemble plus a rien dommage.

Didine :

Où est le projet dont a parlé jadis les autorités ? c.à.d. nettoyer l’Oued boussellam de ces égouts qui se jettent dedans et poluent cette eau qui nous vient du nord (montagnes, de Megress etc..),
Où est passée cette onde transparente de : Bassina, Lemrii, Gantra, Qotti, etc.. cet Oued dont nous gardons de très beaux souvenirs ??? de ces après midi d’été des années 60 et 70 !!!
Il est temps de faire q.q. chose pour rendre cet Oued propre, n’est ce pas ? au lieu de jetter de l’argent par ci par là ( Foot-Ball....,par ex.), injectez ces sommes dans le bon sens, entretenez aussi le Parc de Sétif lequel se trouve dans un état critique ; ajoutez et réparez les feux tricolores de la Ville. Il y a du travail Messieurs.....

sam69 :

merci au journaliste de denoncer ce probleme mais que faire pour y remedier ? pouvez vous faire pression sur les autoritées pour éventuellement stopper tout ça et condamner les responsables ?

noir c’est noir :

Typhoïde, choléra, dysenterie voilà les joyeuses perspectives qui nous attendent avec ce genre de crime ! après, quand les gens s’aligneront sur les lits des hôpitaux on viendra dire : "on ne savait pas ! on ne peut pas tout contrôler ! les gens n’ont pas de conscience etc...etc.., !
Il y en a même qui vous dirons : "de quoi vous vous mêlez , ce n’es t pas le "bien de votre père ! " (traduction...)

En effet, pourquoi ne pas faire un parc pour les familles là-bas (on peut lancer une pétition auprès du wali) avec un minimum de contrôle, des aires de jeux, quelques poubelles pour les déchets - car là aussi beaucoup de personnes viennent manger et laissent leurs "saletés" sur place : épluchures de fruits, boites de yaourts, aluminium de fromages, sachets et bouteilles de plastiques !

Oui l’Algérien et l’Algérienne ont besoin d’une GRANDE leçon de civisme et d’hygiène SOCIALE car chez eux c’est généralement très propre MAIS "trig el beylek" c’est pas "rezk bouyek" pour beaucoup de gens hélas ! Mais commenT donner ces leçons justement ?

paralov :

el marlouth !

Bien dit ! cette vallée était notre plage à nous.On y respirait de l’air frai ,on cueillait de la TELMA,du HOURAICHA,du TIFEUF et on se baignait dans EL GHOTI, KIROUANA, BASSINA, EL GANTRA, GUELTAT ZOUAVE ...(Que veut dire cette dernière ?le saviez vous ?).Que reste t il aujourd’hui ? un ZIGOU en plain air,même ces herbes qu’on mangeait BEKRI ne poussent plus.Qui a dit que c’étaient des années de braise ou de CHAR ?

SALE,AFFEUX,ET MECHANT :

Secret de polichinel.Tout le monde est au courant et personne ne fait rien.nous nous sommes habitues à ces paysages,d’escrement,d’odeurs pestillencielles et nauseanbondes.Ces paysages sont partout ,jusque chez soit .Nous balancons nos poubelles par les fenetres ;nos eaux usees de meme ;nous crachons partout ;nous jetons notre chique ou bon nous semble ;notre morve est partout sur les murs,sur le pantalon et j’en passe !!jusqu’à notre eau du robinet elle est d’une couleur douteuse ! Que devons nous faire parler ou nou taire . HELAS !

derafa :

كان في عهد الاستعمار ,على حسب ما يقال في وهاد واد بوسلام صفتين , كلما
تذكرهما الشيخ يبكي على الاولى ويضحك على الثانيه , يبكي لما يرى الحال
الذي أصبحت عليه هذه الوهاد لانها كانت نضيفه و تعطي رائحة الوُرود دائماً ,
و يضحك لانها كانت ممنوعة على العرب آنذاك , فهاهي لنا وقذره السلام

wlid boumarchi :

جزائر العزة و الكرامة كيما يحبوها شي ناس لي راهم عايشين انتيك؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟

bouchoukh :

Ayant vécu pendant une décennie 1982-1992 très proche de oued Boussellem à Setif,il éxistait déja ce problème de déversement anarchique des eaux usées et surtout d’irrigation des cultures maraîchères par les agriculteurs limitrophes.
En 1985,j’ai présenté un projet de station d’épuration pour plus 350 000 habitants ou la boue récoltée à la fin du processus et une fois traitée sera utilisée comme engrais pour l’agriculture, bien sûr l’eau servira à irriguer les milliers d’hectares de terres agricoles.
Je ne sais pas pourquoi ,jusqu’à ce jour le projet n’est pas encore concrétisé ????
(l’étude est àconsulter à la bibliothèque de l’université FERHAT ABBAS de SETIFdont le titre est : conséquences du rejet des eaux usées de oued bousselem)

Commentaire n°94411 :

A @Bouchoukh,
Ignorez vous que les eaux de rejets sont tous canalisés pour aboutir à la grandes station de S’Fiha,qui est la plus grande en Algérie ?Elle forme des dizaines de spécialistes pour les autres régions et visitée par de nombreux stagiaires.Ici il s’agit de la détérioration et du détournement des eaux canalisées et non traitées.
C’est bien que vous nous dites un peu plus sur votre étude.

abid ali :

Je me souviens avoir passé mes vacances chez mes grand parents, c’était en 1960, à bouselem,
il y avait la minoterie AUDUROU,
des animaux dans toute leur diversité se trouvaient,
des PAONS,des oies, des canards, des colombes,etc...
Il y avait aussi , ce que ma grand mère appelait "le sed,"
qui passait juste derrière leur maison, ou l’eau coulait a flot, tout était verre, comme le paradis.
des fruits et légumes dans "lébhria", comme disait mère grand, a perte de vue.
j’y suis retourné 20 ans plus tard,
mon dieu, quel désolation, tout avait disparue.
j’en ai pleur !
malgré que la minoterie porte le nom de mon oncle martyr pour la cause....

Commentaire n°94554 :

thawra ziraiya est passée par là

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles