Jeudi  01 Chaabane 1438  -  27 avril 2017
  Accueil > Economie
Baisse sensible du prix de la pomme de terre
dimanche 23 octobre 2016, écrit par : Boutebna N.

Les prix de la pomme de terre ont connu une chute considérable à travers la wilaya de Sétif pour atteindre 20 DA le kg à la grande satisfaction des couches moyennes, indiquent nos sources.

Le rythme de la récolte s’est accéléré parce que les fellahs sont contraints de terminer rapidement la saison. D’une part, ils doivent préparer la terre pour la saison prochaine, et ils ont moins de deux mois pour cela. D’autre part, beaucoup d’entre eux sont endettés, et souhaitent récupérer leur argent pour entamer la nouvelle récolte dans de bonnes conditions.

Un commerçant rappelle que la baisse du prix de la pomme de terre intervient au moment où la production de saison commence à arriver sur le marché, ce qui provoque traditionnellement un effondrement des cours. C’est en cette periode arrive en effet sur le marché la production des grandes wilayas traditionnellement productrices, comme Aïn-Defla, Chlef et Mascara. C’est le moment précisément que choisissent les propriétaires de chambres froides pour acheter de grandes quantités, à bas prix, pour la mettre sur le marché à la rentrée.

.

3 commentaire(s) publié(s)
Eraser :

Il fut un temps la pomme de terre était importée et rationalisée. Les algériens ont même étaient trahis, ils ont consommé de la pomme de terre importée du Canada et destinee pour les porcs.

Qu’Allah nous donne la surabondance agricole et des rchesses. Tous les algériens consommateurs et producteurs profiteront ensembles.

Il faut être en fête et remercier Allah (Thanksgiving)
)

Dommage que vôtre image est importée de La France

merouche charaf éddine :

salam oualikoum- il y a un dicton arabe qui dit écoute selui la qui te fait pleuré et pas seluila qui te fait rire - mois j’ai écouter cette ingénieure agronome algériens spécialite de l’agriculture algérienne et sa vidéo il dit pas des conneries EB TV/ “Si d’ici 5 ans, rien n’est fait, les Algériens risquent de plus trouver de quoi se nourrir” et a quand la construction d’un centre de formations de l’agriculture a sétif comme a coter d’otre ville algérienne et a quand un salon internationalle des énergies solaires a sétif comme seluila d’oran et innviter climatéco a venir sintaller a sétif et former des jeunes voila la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=7XbY8wbqqYk http://era.dz/era/ et http://www.terrena.fr/agriculture-ecologiquement-intensive/ et https://www.youtube.com/watch?v=WWRSZlUmJOg

staifi hor :

 ;et voila en ce fin de fevrier 2017 la pomme de terre a setif est à 70.00 dinars ,je me demande pourkoi tout les marchés du monde sont bien organisé et les produits ont leurs prix qui varient pas vraiment beaucoup courant l’année sauf dans notre pays ou du jour au lendemain les augmentation sont de 1000% alors comment veut ont qu’on parle d’agriculture moderne où le producteur en premier ne sait pas a quel prix de production il va produire et quel bénefice il doit attendre pour vendre son produit si les prix sont comme la tomboula ,tout sa par manque de politique de commercialisation claire en algerie

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles